Ksamil à Himarë, une journée de côtes

17 et 18 mai 2019

On vas dire que je suis toujours en train de me plaindre mais aujourd’hui a été dure sur mon corps même si ça s’est bien passé. 1,167 mètres de monté et un peu plus de 66 kilomètres avec une fréquence cardiaque moyenne de 121, c’est pas mal. Et je n’ai pas poussé mon vélo quoique, j’ai mis le pied à terre à quelques reprises… Les points de vue sont spectaculaires donnant sur une belle vallée qui s’étend devant une chaîne de montagnes. Mes yeux, mes jambes et mon cœur sont au rendez-vous.

Voici la carte du trajet et une image de la dénivellation.

Dénivellation

J’avais le choix de plusieurs hôtels mais je me suis laissé séduire par la première offre d’une chambre pour 20 Euros, petit déjeuner inclus avec vue sur la mer. Quoi demandé de mieux. Je suis resté pour deux nuits!

En route, j’ai rencontré un cyclotouriste suisse qui venait d’arriver de Corfou transportant plus de bagages que moi. Il privilégie les endroits avec moins de touristes et plus de montagnes ce qui explique qu’il transporte tout ce qu’il faut pour être autonome. Comme il commençait son périple, il n’était pas aussi en forme que moi (je l’ai croisé alors qu’il était arrêté, visiblement en manque de souffle…) mais ça devrait changer rapidement compte tenu de son équipement.

Je suis partie tard (vers 09h00) et arrivé ici à Hiramë vers 15h00. J’ai savouré une bière blanche au rock bar Red Indian qui a une panoplie d’artefacts américains très impressionnant. Le proprio motard en pantalon de cuir et bottes cowboy est un méchant trippeux…

Voici quelques vidéos prises durant mon trajet.

Et voici mes photos du 17 et 18 mai, donc photos du parcours et photo d’Himarë.

2 thoughts on “Ksamil à Himarë, une journée de côtes

  1. L’Albanie semble un très beau coin du monde. Selon Wikipedia, ç’est un pays stable et confortable où il fait bon vivre. Profites-en !

    1. On peu faire confiance à Wikipédia pour ça, j’en témoigne. Aujourd’hui je fais la farniente à Himarë avant une journée difficile demain. C’est très relaxe ici mais il faut dire que je suis sur la riviera albanaise. Je peux pas témoigner des autres régions.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

five × four =