Jours 15 et 16; Caibarién et Santa Clara

Je peine à me souvenir ce que j’ai fait hier. J’ai commencé par un expresso double allongé avec un jus d’ananas puis plus tard, déjeuner avec une des pizzas qui sont cuites dans des fours de charbon de bois dans des vieux baril de métal. Elles sont délicieuses et économique, entre 100 et 150 pesos. Pour la ‘cena’, j’ai essayé les tacos au porc de Coliseo. Ils étaient bons mais par très raffinés; peu d’épices mais pas beaucoup de gras.

Pour avoir l’Internet par wifi, il faut acheter l’accès à l’heure ou partager la connexion des hôtes d’hébergement qui attirent les clients en l’offrant . Dans les grands hôtels, à l’accueil on vend les cartes pour 1 $ USD par heure. Sinon, on passe par les points de vente ETECSA, un monopole d’État. Un gardien contrôle l’entrée à la porte et laisse entrer les clients en les dirigeant vers une dame qui prend notre prénom et nous explique qu’on sera appelé à tour de rôle et qu’il faut s’asseoir et attendre. Quand j’ai été appelé et que j’ai expliqué ce que je voulais, la dame a semblé perplexe, a appelé une autre personne qui est allez chercher des cartes et on m’a fait signe de m’asseoir. Une cliente a voulu prendre ma place et s’est fait remettre à l’ordre, il faut attendre d’être appelé. Quelques minutes plus tard, j’ai donc été appelé et j’ai pris deux cartes pour la modique somme de 50 pesos. Les locaux n’ont pas à faire ces démarches car il peut faire des achats avec leur cartes SIM. Les touristes peuvent également acheter des cartes SIM cubaines mais il faut trouver les points de vente.

Aujourd’hui, vendredi le 15 j’ai fait une grosse balade en vélo jusqu’à Santa Clara. J’ai pas vraiment visité. J’ai marché autour de la place principale, pris quelques photos et me suis fait apostropher par un jeune d’origine congolaise qui m’a vanté les mérites des touristes québécois et expliqué qu’il avait deux enfants, était végétarien, ne fumais ni ne buvait pour des raisons religieuses et il m’a fait cadeau d’une petite plaque en bois représentant l’île de Cuba et deux pièces de trois pesos! Il m’a ensuite aidé à trouver un restaurant, le premier semblait très intéressant mais il était plein ! J’ai quand même pris un limonade et un verre de jus de goyave pour m’hydrater. Le deuxième restaurant était vide et on m’a accueilli à bras ouverts. J’ai donné 100 pesos à mon guide en guise de remerciement et j’ai commandé et mangé un bifteck avec salade et riz aux fèves et une boisson aux pêches! Sur le chemin du retour, j’ai fait quelques poses pour me rafraîchir et arrêter dans un petit café pour prendre deux verres de jus de mangue. Rendu à Remedios, à 10 kilomètres de ma destination j’ai pris un piña colada au restaurant El Louvre sur la place principale. Pour la ‘cena’, j’ai pris un autre piña colada et un ropa vieja au Coliseo.

Voici maintenant mon trajet à Santa Clara et retour suivi de mes photos pour le journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × one =