10 mai 2019

Le fait d’être en dehors de la haute saison touristique avait comme conséquence que j’étais souvent le seul client des établissements qui me recevaient. Voici photo de mon hôte à Xylokastro, un jeune homme très sympathique qui m’a nourri comme un pacha. J’avais de la nourriture pour cinq personnes au petit-déjeuner à l’hôtel Apollon. Malheureusement, cet hôtel semble avoir fermé ses portes depuis.

Voici le trajet que j’ai suivi pour me rendre à Patras.

La journée d’aujourd’hui se résume en un mot; vent. Presque 100 kilomètres, des petits vallons et cinq heures et demi de souffrances. J’ai croisé deux couples et un autrichien qui faisait le parcours en sens inverse, d’ouest en est, et il semblerait que c’est le bon sens pour profiter des grâces d’Éole. Je savais qu’il est préférable de faire le trajet dans cette direction mais je me pensais plus fort… Après tout, c’est quoi le vent, c’est juste de l’air! J’étais très heureux d’arriver à l’hôtel Delfini ou j’ai passé une bonne nuit sans souvenirs.

J’écris ses lignes avec un verre de rouge et du saumon fumé en bord de mer pour me consoler. J’en profite pour photographier le fameux coucher de soleil de Patras.

2 thoughts on “Xylokastro à Patras

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 − eight =