2023-11-22 Lisbonne à Porto en train

Petite erreur de ma part, le train rapide (Alfa Pendular) que j’avais réservé pour midi ne prenait pas les vélos sauf s’ils sont dans une valise ! J’ai dû prendre un train Intercidades qui partait à 15h30. Comble de malheur, on ne m’a pas remboursé mon premier billet. Heureusement, je suis un vieux, donc je n’ai perdu que 22 Euros. J’en ai donc profité pour prendre un bon repas, visiter le Panteão Nacional (anciennement l’église de Sainte Engrâce du XVIIE siècle) et acheter de quoi illuminer mon chemin à Porto puisque mon départ tardif signifiait que j’arriverais bien après le coucher de soleil ! En effet, il faisait nuit quand je suis arrivé à la station Campanhã et je devrais environ cinq kilomètres pour me rendre à mon hôtel. Avoir su, j’aurais continué jusqu’à la station São Bento situé à approximativement 600 mètres de mon hôtel !

J’ai contacté mon hôte du Santo da Casa pour l’aviser de mon retard et on m’a rassuré que ma chambre était située dans le haut d’un commerce ouvert jusqu’à 20h30. Finalement, je suis arrivé vers 19h30 et la vendeuse du commerce m’a recommandé le restaurant Adega de São Nicolau, spécialiste de cuisine locale très prisé, tellement populaire que j’ai dû attendre 15 minutes pour avoir une place, malgré la basse saison ! J’ai assurément apprécié mon repas parce que je suis retourné le lendemain et j’ai attendu presque une demie dans un froid glacial sans regret.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 − 6 =