Porto m’a surpris par sa taille et son achalandage. À la fin novembre, je m’attendais à voir très peu de touristes et plusieurs établissements étaient pratiquement vides, mais il y a encore beaucoup de groupes d’un peu partout. Je me suis réveillé beaucoup trop tôt, mais j’ai quitté mon appartement vers 09h00. J’ai tourné en rond pour me trouver une place pour mon petit déjeuner. Mon choix s’est arrêté sur un petit restaurant, le 7 café, tout près d’une gigantesque murale d’un chat. Tous les groupes s’arrêtent devant la murale pour laisser aux touristes le temps de prendre des selfies. Ensuite, j’ai trouvé la station de train São Bento et j’ai pris un train pour Braga afin de l’approcher de la vallée du Douro. Le problème, c’est que Braga n’est pas proche de la vallée du Douro du tout, c’est au nord est de Porto !

J’ai fait moins de 25 kilomètres avec 395 mètres d’ascension dans trois heures avec seulement un sac à dos presque vide ! Le début de la balade a été facile suivant une piste cyclable qui longeait un petit cours d’eau et grimpait ensuite en direction de Santa Lucrécia de Algeriz e Navarra. J’ai fait une petite boucle qui m’a fait descendre pour regrimper à travers des petits villages rustiques. À ce rythme-là, je risquais de ne pas me rendre à Lisbonne à temps pour mon vol de retour. J’ai opté pour une option paresseuse qui a été de prendre le train pour une portion du retour vers Lisbonne.

Voici mes photos de la journée du 22 novembre 2023 suivie de mon trajet à vélo autour de Braga avec Strava.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × two =