Jour 3; San José à Rio Cuatro, toutes en côtes

Je m’attendais à une journée difficile et j’ai été comblé; deux détours accidentels, des bonnes côtes qui ont testé mes limites, un peu de pluie pour terminer et de la difficulté à trouver mon auberge, mal indiqué dans Maps.me, le logiciel de navigation que j’utilise en tandem avec google maps.

Pour sortir de la ville, je devais suivre une avenue très fréquentée qui a été plus facile que j’aurais anticipé car les véhicules étaient pratiquement stationnés. Je pouvais facilement avancé parfois à droite du trafic et parfois en empruntant les trottoirs. Je devais rejoindre l’autoroute numéro 3 que je croyais avoir engagé quand je me suis rendu compte que je roulais sur une voie de service de l’autoroute numéro 1 pendant environ environ 2 kilomètres sur une pente descendante avec le vent dans le dos. En vérifiant mon navigateur, je me suis rendu compte que j’avais fait fausse route alors j’ai rebroussé chemin pour reprendre la ‘calle 70’ qui m’a amené à l’autoroute 3. Au début, j’avais beaucoup de crainte à emprunter une autoroute mais finalement, il y avait toujours une bonne voie de service et ça s’est très bien passé. Arrivé à Heredia, j’ai tricoté mon chemin pour prendre la route 126 qui devait m’amener vers Rio Cuarto en grimpant graduellement de 1 000 à 2 000 mètres. Un peu après le point le plus élevé, trop heureux d’amorcer ma descente, je me suis trompé de chemin aux alentours de Varablanca en prenant la route 120 sur un peu plus de 4 kilomètres au lieu de continuer sur la 126… Vers 16h00, j’ai du me caché sous un abris d’autobus pour me protéger de la pluie pendant environ une demie-heure. Je suis arrivé à Rio Cuatro après le coucher du soleil et malheureusement, le logiciel que j’utilisait m’indiquait que l’Hostel Orozco sur la calle 1 alors qu’il était sur la calle 2A. J’ai du demander des renseignements à plusieurs citoyens pour trouver ma chambre. Pour indiqué jusqu’à quel points les Costa Ricains sont honnêtes et gentils, j’avais oublié mon sac devant un restaurant ou j’avais demandé des directions et un client est venu me porter le sac à l’auberge ! Au final, j’ai donc fait 10 kilomètres de trop mais j’ai eu une belle chambre privée avec climatisation pour 21 $ USD.

Voici le lien Strava de ma journée suivi des photos d’usage :

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

nine − 1 =