Jours 5 et 6, enfin arrivé au Maroc

À date, le Maroc est tout ce que j’espérais et même un peu plus. J’ai eu le temps de trouver une boutique de vélo pour acheter des rustines et de l’huile à chaîne mais comme la boutique était spécialisée dans les motos, il n’y avait pas de chambres à air pour mon vélo. Ensuite j’ai embarqué sur la navette au port d’Algésiras vers 11h15 et un peu plus d’heure plus tard, j’étais à Ceuta, en Afrique. Une demie heure plus tard, je traversait la frontière pour me retrouver au Maroc. Mon logiciel me dirigeait vers des détours sur des routes secondaires alors que la route nationale 16 a une voie cyclable très adéquate et peu de circulation, en plus de longer la mer pratiquement sans côte, la joie après la balade de hier!

Après avoir fait une dizaine de kilomètres, j’ai dépassé deux cyclistes marocains et quelques instants plus tard, le deuxième m’a rattrapé pour me piquer une jasette et je me suis fait un nouvel ami, Arafa, qui m’a initié à la gentillesse marocaine. Il m’a trouvé une carte SIM, un forfait de 1 gig à 10 dhiram (environ 1,42 $)! On a arrêté dans un excellent restaurant local à Mdiq, relativement pas cher ou il a insisté pour payer la moitié de la facture et fait cadeau de la carte SIM et du forfait. Si ce n’avait pas été du fait que j’avais déjà une réservation au Dar Rehla à Tétouan il m’invitait dans sa famille. J’ai passé très prêt d’abandonner ma réservation en faveur de son offre mais j’ai fini par le quitter à la plage de Martil, ou Arafa habite, vers 18h15 pour faire mon dernier 12 km vers Tétouan.

Comme d’habitude, mon GPS ne donnait du fil à retordre et j’ai fini par être pris en charge par un local encore plus perdu que moi, puis par un policier de la brigade touristique (et oui ça existe ici!) qui m’a amené vers la place principale devant la Médina ou je devais attendre qu’un représentant de l’hôtel vienne me montrer le chemin. Après une demie heure, c’est l’ami du policier qui m’a guidé avec google maps et quelques détours dans le labyrinthe de la Médina!

Finalement, je suis sortie pour manger une pizza avec des crevettes pratiquement crues ce qui m’a causé des ennuis gastriques ce matin! Un type assis à l’entrée de la Médina à réussi à attirer mon attention et m’a servi de guide touristique pendant lsès de cinq heures! En bonus, j’ai mangé un excellent repas avec soupe et deux types de tajines pour moins de 8 dollars canayen. On a fait le tour complet de la Médina et j’ai même acheté un petit tapis de fil de cactus (pour 585 dhiram)!!! Nasser est une véritable encyclopédie qui connait la Médina de fonds en comble.

Pour la soirée, j’ai mangé au chic resto El Reducto, une salade au fromage de chèvre et un couscous à l’agneau accompagné de deux verres de vin marocain. Voici le trajet que j’ai suivi sur Strava suivie d’un lien pour les photos du parcours.

 https://marcgauthier.piwigo.com/index?/category/10-maroc1h

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

two × five =