Jour 4, un ‘resort’ comme partout et encore une longue route.

J’ai choisi le BlueBay de Puerto Banus parce qu’il me semblait à mi chemin vers Algésiras, où est situé le port avec les navettes pour Ceuta et Alger. J’aurais pu être à Cuba ou au Mexique avec les buffets à volonté, les piscines et la plage! J’ai beaucoup mangé et bien bu alors j’ai pas à me plaindre. J’ai beaucoup hésité dans mon choix d’hôtel et déjeuner tard par ma faute parce j’ai trop bien dormi. Donc je suis partie vers 11h30.

Sortir de Puerto Banus a été aussi difficile que d’y arriver. L’autoroute est roi et maître dans la région. Impossible de trouver des routes secondaires qui permettent d’éviter les autoroutes ou il y a une circulation constante et rapide! De fait, on a pas d’autres choix que d’emprunter la A7 à plusieurs reprises, au début sur seulement de courtes distances puis vers la fin sur une vingtaine de kilomètres! La vitesse maximale est de 80 kilomètres heures quand les vélos sont permis ce qui n’a rien de rassurant puisqu’il y a toujours des délinquants et des gens qui ignorent la limite de 1.5 mètres. Au final, je m’en suis sortie vivant même si j’ai probablement un peu plus de cheveux gris!

 

Cette nuit je loge au Mir Octavio, un hôtel qui a vu des jours meilleurs mais avec une très belle chambre pour 68 $ canayen. Voici quelques photos prises durant mon déplacement.

https://marcgauthier.piwigo.com/index?/category/11-espagne_4


Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × 1 =