8 juin 2019

J’avais prévu de suivre la côte pour me rendre à Sibenik ce qui m’aurait fait presque 100 km mais sur un terrain relativement plat. Par erreur, j’ai entré dans les terres à Trogir et je me suis tapé une sale côte en pleine chaleur. Le pire c’est que la descente que j’anticipais s’est transformé en une suite de vallon. Je pensais crècher dans une maison d’hôte mais elle se situait dans la vieille ville et mon gps n’arrivait pas à me donner des directions claires alors j’ai choisi de demander une chambre au Hostel Mare parce que leur publicité affichait « bicycle friendly ». Donc je vais partager ma chambre avec au moins jeunes hommes! Au moins c’est pas cher et ça m’a permis de faire des découvertes intéressantes. En plus d’une autre belle vieille ville et une belle plage ou j’ai pu faire une baignade, j’ai découvert un bar fort sympathique ‘Beer store .33’ ou j’ai été servis comme un roi. C’est ici que j’écris mon bogue en buvant des bières artisanales et en écoutant une petite orchestre locale avec mon téléphone sur la charge des propriétaires de l’établissement. Voici le trajet de mon parcours avec Strava.

Et voici les photos de mon trajet vers Sibenik.

Voici quelques photos de l’endroit ou j’ai passé la plus grande partie de la soirée.

Et voici Sibenik et sa vieille ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

one + seventeen =