Cuba 3 au 6 avril 2023; De Viñales à La Havane

Le 3 avril, je suis retourné à la Finca Agroecológica El Paraíso que j’avais découvert la veille, mais cette fois-ci pour y manger. Et ce fut tout un festin avec une variété de légumes, une cuisse de poulet, du porc et de la langouste ! Par après, j’ai fait un petit détour pour visiter une ferme de tabac, la Finca Macondo, qui se targue d’être bio, apparemment par obligation, car elle est située dans les limites d’un parc national. La ferme offre des cigares Montecristo Special #2 et #4 dans des présentations dans une boîte en cèdre avec une petite pyrogravure sur cuir ou un petit cylindre de feuille du palmier royal. Voici mes photos de cette journée.

C’est le coeur gros que j’ai quitté Viñales le 4 avril au matin après y avoir passé dix jours. La bienveillance de la famille Bueno m’a enchanté et je ne suis pas près d’oublier Margaret, Paquito, leurs enfants et leur petit-fils qui régnait comme un enfant-roi.


À l’arrêt d’autobus j’ai surpris une femme en train de prendre une photo de mon vélo avec ses sacoches. Rachel et Stephen son mari ont amenés des vieux vélos montés avec des pièces usagées pour les laisser à Cuba. Le hasard a fait qu’ils étaient assis dans la rangée à côté de moi et nous avons été en mesure de comparer nos expériences cubaines. Ils ont fait moins de vélo que moi mais presque le même trajet à l’exception de Pinar Del Rio et quelques déplacements en taxis. Ils m’ont également suggéré les endroits que je devais voir à La Havane.

À mon arrivée au Château Miramar, j’ai été un peu déçu de voir que j’étais à presque 10 kilomètres du vieux Havane ce qui rendait la possibilité de vivre le ‘nightlife’ de La Havane compliqué ! J’étais trop fatigué pour y aller le soir du 4 et j’ai pensé faire ma sortie le 5. Le problème, c’est que le 5, j’ai eu une journée bien rempli avec les visites suggérées par mes nouveaux amis américains et à la fin de la journée j’étais crevé ! Le matin, j’ai pédalé vers l’ouest pour aller voir Fusterlandia dans le village de Jaimanista. Il y a approximativement 30 ans, l’artiste Fuster, inspiré entre autre par Picasso et Gaudi, a décidé de laisser sa marque dans son village en décorant plusieurs murs ainsi que sa propre demeure d’œuvres en céramique. Bientôt ses voisins lui ont demandé de faire leurs murs ou même leurs maisons, puis des artistes et des quidams de partout sont venus mettre leur grain de sel. Depuis, ça ne cesse de croître et prendre de l’ampleur. On peut pour quelques pesos visiter la maison de l’artiste sur 4 étages ainsi que de multiples petits ateliers d’artistes locaux qui offrent leurs oeuvres. Après ça, j’ai trouvé la Plaza Viejo pour voir la fameuse statue d’une femme chauve nue chevauchant un immense coq avec une fourchette rappelant le trident de Neptune. Voici mon trajet en vélo sur Strava avec mes photos de la journée.

La veille de mon départ, j’ai profité de la piscine du Château Miramar et quitté l’hôtel vers Boyeros par des petites routes qui m’ont fait passer devant de luxueuses ambassades dont celle de l’Espagne qui se déploie sur un immense terrain. Puis par des petits villages où la pauvreté était au rendez-vous. À une dizaine de kilomètres de ma destination, j’ai acheté une petite coupe de fruits aussi délicieuse que désaltérante puis dans un restaurant à côté de l’aéroport ou je me suis sustenté avec un grand verre de jus de goyave, une coupe de vin exécrable et une assiette de poisson avec riz marron. Voici le trajet de Viñales à La Havane sur Strava.

Arrivé au Hostal Doña Amalia, je n’ai pas tardé à démontrer mon vélo pour le mettre dans sa boîte. J’ai tenté de retarder mon souper le plus tard possible, car je n’avais pas très faim, mais 19 h 30 semblait être la limite… J’ai pris l’assiette de Ropa Vieja qui fut servie avec un peu de frites, de la courge, du riz blanc avec une sauce aux pois noirs, une salade de tomates et concombres avec une soupe aux choux comme entrée. Comme d’habitude, je n’ai pas tout mangé et néanmoins trop mangé ! J’ai passé le reste de la soirée avec un mal de ventre qui s’est transformé en ‘tourista’. Quelle belle façon de terminer mes vacances. C’est donc à jeun que je termine cette aventure fantastique.

2 thoughts on “Cuba 3 au 6 avril 2023; De Viñales à La Havane

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 − 11 =