Setúbal à Lisbonne 28 novembre 2022

On prévoyait une probabilité de pluie de 80 % pour le 29 novembre. Conséquemment, j’ai choisi de me déplacer en vélo le 28 novembre jusqu’à Barreiro pour prendre le traversier vers Lisbonne. La journée s’est bien passée en bonne partie parce que la distance était courte (moins de 40 km). Au départ, j’ai fait un petit détour pour photographier avec la lumière matinale des murales que j’avais repéré la veille en soirée. Par le plus pur des hasard, au début d’une longue montée ou j’ai arrêté pour enlever mon manteau, j’ai aperçu derrière un mur ce qui ressemblait à une murale. Surprise, il s’agissait d’une oeuvre de Bordalo II, un splendide renard ! Vers 13h00, la faim commençait à me tenailler, et comme il ne me restait qu’un dizaine de kilomètres à faire, j’ai arrêté dans un petit casse croûte associé à un lave auto. Pour 8 euros j’ai eu droit à une entrée de pain et olives, un ragoût de bœuf avec une demie-litre de vin (que j’ai bu à moitié) et un expresso ! Rendu à Barreiro, je tombe par hasard sur une ancienne caserne de pompiers qui héberge une association d’artistes, l’ADAO ( Associação Desenvolvimento Artes e Oficios ). Les graffitis qui décore la caserne sont des œuvres splendides que vous pourrez admirer dans les photos plus bas. En soirée, j’ai eu le bonheur de dîner avec Pierre Lamarche (un ancien collègue de travail de Transat) et l’occasion de partager une bonne bouteille de vin de Setúbal et un cataplana de morue. Ces plats sont plus souvent qu’autrement fait pour deux personnes donc à moins d’aimer gaspiller, il faut être deux pour en bénéficier. Voici un lien Strava pour voir mon itinéraire suivi des photos.

3 thoughts on “Setúbal à Lisbonne 28 novembre 2022

      1. Les Portugais semble avoir un grand respect pour l’art. J’ai vu plusieurs monuments en hommage à des poètes et les graffitis sont très rarement défigurés par des tags¡

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

four × three =