Sines et ses plages 26 novembre 2022

Le fait de voyager en dehors de la période de pointe n’a pas que des avantages. Plusieurs restaurants ferment ou réduisent leurs heures d’ouverture quand ils n’ont plus assez de clients. Après avoir trouver de peine et misère un endroit pour prendre le petit déjeuner, j’ai été comblé par la découverte d’une boulangerie qui est une merveille d’efficacité; la Pasteleria Don Vasco. De prime abord j’ai été rebuté par la file d’attente mais au final ça avançait comme sur des roulettes. Les gens ne s’attardent pas à la table et le service était impeccable. La fille a la caisse ne comprenais pas l’anglais mais elle a fait appel à celle qui faisait les sandwichs et ça n’a pas ralenti la production d’un iota!

Après le petit déjeuner je suis parti en vélo pour faire une tournée de la région. La vielle ville est sur une falaise avec son château donc je suis descendu et j’ai pris une piste cyclable qui longe la mer pendant plusieurs kilomètres puis j’ai rebroussé pour revenir sur le chemin que j’ai fait la veille pour voir de plus près plusieurs plages qui sont juste à côté de la route. La météo était parfaite, pratiquement aucun nuage et une température fraîche pour rouler. Je me suis rendu jusqu’à la plage naturaliste de la région pour voir un couple se prélasser au soleil comme des morses! Puis, comme à mon habitude, j’ai trouvé un bon petit restaurant pour casser la croûte. Par la suite j’ai admiré le talent des surfers qui s’amusaient avec des vagues un peu moins formidables que celle des jours précédents. Au retour en ville j’ai dîné au Majerico, un petit restaurant spécialisé dans les pizza qui m’avait impressionné hier soir par la prestation d »un couple qui faisait de la très belle musique ( @ladob.acoustic ). Voir mon fils instagram ou YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 − four =