Jour 8; De Cañas à Liberia

J’ai beaucoup hésité entre prendre la route nationale 1 ou prendre les petits chemins suggérés par Maps.me puis finalement j’ai suivie les conseils des employés de l’hôtel Cañas et pris la numéro 1. Ce n’est qu’après avoir fait au moins une quinzaine de kilomètres que j’ai vue une pancarte d’interdiction aux vélos ( j’en ai vue 3 en tout et aucun policiers…). Une bonne voie accotement en béton est disponible sur pratiquement toute la distance et il y a même des petites sections de pistes cyclables. À environ 16 kilomètres de ma destination j’ai pris la décision de prendre un petit détour qui m’allongeait de seulement quelques kilomètres. La pire décision de la journée. Le chemin est carrossable, en terre battue, parfois en roche et en sable avec des vallons et quelques bonnes côtes donc une que j’ai été obligé de faire en bonne partie à pieds. Avec la chaleur accablante j’ai souffert une heure de trop. Je suis quand même arrivé assez tôt, vers 13h30 à l’hôtel Guanacaste qui a les allures d’une auberge de jeunesse défraîchie. J’ai une chambre avec une salle de bain privée mais un ‘bunk bed’ ou l’on a pris la précaution de ne laisser qu’une oreiller… Ça serait quand même acceptable si ce n’était de l’absence de climatisation et la proximité d’un bar bruyant.

J’ai modifié mes plans. Je pensais aller passer 3 jour à la Playa Hermosa, mais finalement il ne semble y avoir qu’un seul siège de libre pour lundi le 28 alors j’ai modifié ma réservation stand-by pour jeudi le 24. Je vais changer d’hôtel demain pour bénéficier d’une chambre avec climatisation pour mieux dormir et récupérer des mes efforts des derniers jours!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

1 × four =