Jour 21, Sainte-Flavie à St-Fabien

Ma première idée était de m’approcher du parc du Bic pour en profiter une journée complète, quitte à faire du camping. Je n’avais pas compté sur la difficulté à trouver un hébergement et la mauvaise météo. J’ai tenté de trouver une place pour dormir sans succès après Rimouski et les nuages et le vent m’ont découragé de tenter de dénicher une place de camping pour les cyclotouristes dans le parc du Bic. Un hôtel s’est manifesté sur les recherches par Trivago et Booking, Les Rêves et… Veillées. J’ai appelé et réservé une chambre immédiatement et fait la gaffe de descendre vers la 132 après le village du Bic ce qui fait que je me suis taper de vilaines côtes encore avec un vent de face! Bref, 67,39 kilomètres avec une ascension de 386 mètres presque tout concentré dans les 20 derniers kilomètres. La bière a été bonne!

En discutant avec le propriétaire du gîte, j’ai compris que ma chance avait été causé par une annulation de dernière minute et que je ne pouvais pas renouveler ma réservation pour une deuxième nuit car c’est complet pour demain. Je vais donc me diriger vers l’hôtel Loupi à Rivière-du-Loup suivant la recommandation de la mère d’une ancienne collègue de travail Bienka Doyon. Ensuite, je vais profiter de l’offre de Bienka de son petit chalet à St-Roch des Aulnais pour une ou deux nuits. Sur ce, voici maintenant mes photos du jour qui comprend un grand nombre de sculptures de Sainte Luce.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sixteen − thirteen =