Jour 7; Cienfuegos à Villa Yaguanabo

Maira m’a offert le petit déjeuner à 07h15 pour favoriser un trajet dans la fraîcheur. Ça aurait réussi si ce n’était du fait que j’ai perdu du temps en vain à trouver un guichet automatique pour renflouer mes fonds. J’ai fini par trouver un guichet qui semblait fonctionnel mais il y avait au moins une vingtaine de personnes en ligne. Passant près de l’aéroport j’ai fait un long détour sans trouver l’entrée! Quand ça va mal…

Mon but était de faire un arrêt dans ce qui me semblait être un hôtel intéressant à mi chemin du trajet pour Trinidad mais on m’a viré de bord sous prétexte qu’il n’y avait pas de disponibilité alors que le gardien à l’entrée venait de me dire que c’était peu occupé! Un peu plus loins j’ai fait un arrêt à Villa Yaguanabo qui m’ont offert une chambre pour 6 652 pesos petit déjeuner inclus, ce qui fait qu’il me restait une gris 2 300 pesos. Le complexe est pratiquement vide, et est relativement confortable. J’ai grimper au restaurant du village pour mon lunch (fillets de poisson avez une grosse frite, de la salade, du riz aux fèves noires et deux tranches de bananes!) qui a été assez volumineux pour me faire un restant pour mon souper.

À mon retour de lunch, j’ai jasé avec un jeune couple suisse qui sont également partie de Cienfuegos en vélo ce matin mais ils faisaient seulement une pause et continuait à Trinidad. Ils sont à Cuba depuis le premier février et ont complété le tour de la partie ouest de l’île jusqu’à Maria La Gorda ou la plongée serait très bonne mais la nourriture exécrable. Après avoir fait le centre ils vont attaquer l’est en passant par Santiago de Cuba, puis Guantanamo et la pointe est. J’avoue que je les envi un peu. Leur vélos sont solides et ils ont des gros pneus adaptés à n’importe quel surface.

J’ai fait le tour du complexe et visiter la plage mais je ne suis pas baigné. Plutôt, j’ai fait de lecture sur l’histoire du jeune Staline et les aventures de Téméraire le dragon. Demain, je vais partir tôt pour trouver des sous à Trinidad et un hébergement pour au moins deux nuits. Apparemment, Trinidad est magnifique.

Avec mes détours j’ai cumulé 61 kilomètres avec une ascension de 479 mètres. Les côtes étaient nombreuses mais faciles et les vues spectaculaires comme vous pourrez le constater vous même avec les photos. Je suis dans le far West cubain ou les cowboys sont nombreux.

Voici maintenant mon trajet avec Strava suivi de mes photos de la journée.

Commentaires sur ;Jour 7; Cienfuegos à Villa Yaguanabo

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

eight − 4 =