J’ai passé la nuit du 8 juillet à l’Auberge Bruine Océane dans le loft. Il s’agit du grenier qui a été transformé en loft de luxe avec un immense lit moelleux, un bain tourbillon, une immense douche et même un petit lit pour un invité ou un enfant. Tout ça pour 97 $ en rabais. Le petit déjeuner n’était pas compris mais je me suis gâté avec un repas trois services, un petit yogourt avec des fruits frais, une omelette au fromage de chèvre avec jambons et des confitures maisons pour finir les rôtis. Pour finir, une gaufre avec des pommes confites, un peu de crème fouettée et une fraise avec du sirop d’érable pour 15$ de plus! Finalement, après ce repas copieux, je suis parti tard mais heureusement je n’avais pas une grosse journée. Moins de 75 kilomètres et un profil d’altitude modeste. On peut voir mon trajet dans la carte Komoot suivante.

Le prix des hébergements au Québec est comparable à l’Allemagne, c’est à dire dispendieux. J’ai choisi pour ce soir le Motel et camping Le Pirate parce c’était le moins cher des alternatives et que le petit déjeuner est compris; 89 $ pour une chambre de motel assez ordinaire. Le petit déjeuner est également très ordinaire. Il s’agit d’un petit panier avec un yogourt, une banane, une clémentine, un petit jus d’orange, un muffin et de quoi faire un café filtre.

Je suis arrivé vers 13h30 ce qui fait que j’ai eu le temps de laver mon linge mais le temps est tellement humide que je crains que ça ne sera pas sec demain matin. J’ai du reprendre mon vélo pour faire 3 kilomètres afin de souper dans le seul restaurant dans la région. Heureusement que je suis partie tôt car il semblerait que l’on doit réserver si on veut manger en soirée. J’ai pris deux items de la table d’hôte, une entrée spéciale du chef qui était composé de saumon fumé à l’érable, de la guacamole, un morceau de fromage et trois crevettes. Pour le plat principal j’ai choisi l’assiette du pêcheur avec des pétoncles, une coquille Saint-Jacques, des petites crevettes nordiques avec mangues et oranges accompagné d’une salade composée et du riz basmati. Je suis heureux d’être sorti de table rassasié sans plus. Avoir pris la soupe, le désert et le café j’aurais eu de la misère à ré-enfourcher mon vélo pour revenir au motel.

Voici pour finir mes photos comme d’habitude.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 − 13 =