Jour 10, de Baie-Comeau à Matane

Ceux qui connaissent leur géographie auront compris que j’ai pris le traversier. Quatorze kilomètres pour me rendre au port puis une traversée sur le fameux F.A. Gauthier. J’ai déposé mes bagages à l’Auberge Bruine Océane et je me suis promené en vélo sur les pistes cyclables de Matane. J’ai dégusté une bière surette au cassis de la brasserie La Fabrique et retourner à l’auberge pour me rafraîchir avant d’aller souper au Bistrot du capitaine Desbois.

Je vais fort probablement prendre la direction nord demain matin pour me rendre à Cap-Chat. J’ai décidé d’attaquer les grosses côtes pendant que j’ai les jambes pour le faire. Je viens de commander une blanche sure vieillis en fût de vin encore de La Fabrique. Le fils du brasseur serait né un 6 janvier et la bière porte le nom Épiphanie, une fête païenne en de l’arrivée de la lumière. Les brasseurs québécois ont beaucoup d’imagination quand il s’agit de nommer leur bière.

Pour manger j’ai choisi un tartare de saumon et un fish and chips de morue en espérant que ça va m’aider à grimper demain.

Voici maintenant mes photos de Matane précédé du parcours sur un carte Komoot avec le profil d’altitude. Les trois dernières sont du port de Baie-Comeau.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

1 × 4 =