10 juin 2019

J’ai fait ma plus petite journée à date, moins de 30 kilomètres… La journée a quand même bien commencée. J’ai trouvé une boutique de réparation de vélo pour remplacer mon rayon brisé et avec un service express (une réparation ordinaire est 19 kunas, le service express est à 140 kunas) j’étais de retour à l’auberge de jeunesse Green Hostel vers 09h00. J’ai hésité dans ma planification et finalement choisi de me rendre à Novalja sur l’île de Pag pour prendre un traversier pour Rijeka. Je pensais donc faire le 70 km sans problèmes et possiblement prendre le traversier de 17h00. C’était sans compter sur les côtes et surtout, la chaleur! Vers 12h30, j’ai fait une pause repas au restaurant Taraca Grill et je me suis rendu compte que la chaleur était accablante… Je dégoutait tellement comme un chantepleure que le serveur du restaurant m’a donné plusieurs essuie-tout pour m’éponger. Je n’avait plus le goût de reprendre la route… En fouillant sur Internet j’ai trouvé quelques camping à proximité. Suivant le conseil de mon serveur j’ai choisi le camping Miocic situé à moins d’un kilomètre. Ce fut la meilleure décision que j’ai fait de la journée car le camping en question est un bijou. Une entreprise familiale de trois générations. Le grand-père au grill et les enfants au service. Le proprio est un plongeur qui prétend connaître tous les poissons de l’adriatique. Il passe la majorité de son temps à faire des sculptures surréalistes avec les matériaux locaux. En tout cas tout ce que je peux dire c’est que j’ai mangé le meilleur poisson de ma courte vie…

Voici comme à l’habitude mon trajet avec Strava et suivi de mes photos.

5 thoughts on “Zadar à Rtina

  1. Je ne sais pas si je tiens bien le compte, mais c’est la troisième réparation que tu dois faire !? Les routes sont dures pour le vélo on dirait !

    1. Tu tiens bien le compte. J’ai trop de poids sur ma roue arrière et les rayons sont de qualité ordinaire. Je les remplace chaque fois par des rayons de meilleurs qualités et ceux ci ne brisent pas.

      1. Heureusement car en continuant de lire après ce commentaire, je vois que ce n’était pas le dernier. Bon courage 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fifteen − twelve =