Barrinha de Mira

2023-11-24 Praia de Mira à Figuiera da Foz

Petit déjeuner continental correct chez Granny’s Guesthouse, mais je m’attendais à mieux… La route a été exceptionnelle, petites ondulations (on ne peut pas parler de côtes) sauf vers la fin . L’Eurovélo numéro 1 est pour la plus longue portion une petite route dans une forêt qui a brûlé en 2017. Le processus de reboisement est entamé, mais loin d’être abouti. On croise un véhicule par demi-heure, car la limite de vitesse est de 30 kilomètres à l’heure ! Vers 10 h 30, j’ai fait un petit détour pour voir la plage de Tocha. Après avoir mis mon cuissard pour éviter les éraflures désagréables… je ne trouvais plus mes gants. J’ai retourné en arrière environ 3 kilomètres à un coin de rue ou je croyais les avoir oublié pour me rendre compte plus tard qu’ils étaient dans une de mes sacoches !

J’ai quitté L’Eurovélo pour m’éviter un détour en faisant un passage sur une route nationale avec beaucoup de camions, heureusement courtois et sécuritaire malgré l’étroitesse de la bande d’accompagnement. Ça m’a donné l’opportunité d’arrêter et prendre un bon repas dans un petit café. L’Eurovélo évite les routes occupées ce qui fait qu’on se retrouve sans restaurant pendant de longues distances !

Après une montée assez agressive, j’ai eu le plaisir de quitter la nationale pour descendre des petites routes jusqu’à ma destination. Une belle petite ville avec quelques murales intéressantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 − 2 =