Le 5 mai 2019, je suis parti vers Athènes pour un voyage de presque 3 mois, à vélo, en Europe, entamant ma retraite.

Au départ, ce premier blogue était une façon de me pratiquer pour voir comment structurer mes récits de voyage en vélo. Je le modifie périodiquement pour en faire un article de base qui résume ma vision des voyages en vélo. C’est aussi ici que je fait des essais pour voir comment les textes, photos et vidéos sont affichés afin de rendre le blog le plus intéressant possible. Pour les professionnels du web, excusez l’amateurisme de l’exercice et pardonnez les nombreuses fautes de grammaire et de syntaxe. Un gros merci à Pierre⁻Éric Pigeon (PEP pour les intimes) qui m’a fourni le logo de mon site

Test d’affichage de cartes:

Garmin juste pour voir.

Ma vie est indissociable au vélo que je pratique en tant qu’amateur autant pour le simple plaisir que mes déplacements quotidiens et mes voyages. Depuis que je suis à la retraite, la seule chose qui a changé est le fait que mon travail s’est transformé en loisirs. Je tente de commettre à mémoire mes expériences par la photos et un blogue maintenant hébergés sur marcgauthier.org et j’entretiens mes réseaux sociaux. Depuis peu, je recommence à faire du jardinage pour profiter de mon temps en confinement!

J’ai fait plusieurs voyages en vélo mais rarement plus de d’une semaine, et jamais plus de deux. Ma retraite me donne l’opportunité de partir pour des périodes prolongées et faire du tourisme autrement. Mon premier voyage d’envergure a durée 89 jours pendant lesquels j’ai pédalé d’Athènes à Bruxelles à partir du début de mai 2019. Originalement, je voulais me rendre jusqu’à Amsterdam mais rendu à Breda (à 60 km d’Amsterdam), j’ai réalisé que le coût de deux nuits à Amsterdam était beaucoup trop élevé car la haute saison était déjà entamée et je devais prendre un vol en connection via Toronto pour profiter de mon billet ‘Stand by’ avec Air Transat. J’ai donc fait demie tour pour me rendre à Bruxelles et je suis revenu à Montréal à la fin de juillet. Malgré la longue durée de mon voyage ça s’est passé beaucoup trop rapidement.

A ma sortie de l’aéroport, le 6 mai vers huit heure, j’ai monté mon vélo pour me rendre directement à l’Acropole Hôtel, en espérant faire un détour par la véritable Acropole! J’ai visité le Port et décidé ce que je faisais le lendemain; prendre un traversier pour visiter une des nombreuses îles grecque. Le 8 mai, je suis partis en direction d’Amsterdam avec l’espoir d’y arriver à la fin juillet ou début août.

Sur ce site, gracieusement hébergé par mon fils Mathieu, je garder le récit de mes aventures et et ajouterai des photos et des vidéo pour vous donner l’impression de voyage avec moi.

Le vélo qui va être ma monture pendant près de trois mois, un Sequoia Expert de Specialized.

Voici un aperçu de ce qui sera probablement la première semaine de mon trajet tracé avec une très bonne alternative à Google Maps, Graphhopper (https://graphhopper.com/maps/), basé sur openstreetmap. Je vais faire une carte de mon trajet au fur et à mesure de mes déplacements.

Je compte d’abord partir d’Athènes pour me rendre à Patras sauf si je décide de faire le tour du Péloponèse à partir de Corinthe. Ensuite, je vais probablement me diriger vers l’Albanie.

Athènes à Patras

Ici bas, on peut voir mon itinéraire complet intérimaire. Je me laisse la licence d’improviser au gré des commentaires et suggestions des gens que je vais rencontrer et de mon inspiration du moment.

Test d’une vidéo que j’ai tourné en 2k 30 images par secondes avec stabilisation. Ça donne une idée de que ma caméra peut faire avec un cameraman somme toute ordinaire:

Si vous me suivez, n’hésiter pas à me faire des commentaires et suggestions sur les régions que j’aurai le plaisir de découvrir. Je compte m’amuser beaucoup et tenterai de partager mon enthousiasme avec vous.

6 thoughts on “Pourquoi voyager à vélo?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

nine + twenty =