28 mai 2019

J’ai prolongé mon séjour d’une journée au Lake Shkodra Resort, mon camping de luxe, parce que la météo était trop incertaine. Ça m’a permis de faire une petite balade dans la campagne albanaise quand les nuages se sont dissipés pendant quelques heures. Je me suis rendu jusqu’au pont de Mes, un des plus long construit pendant l’occupation ottomane.

Ce matin, j’ai décidé de partir, même si les prévisions météorologiques pour Podgorica étaient mauvaises. J’ai croisé, par le plus pur des hasards, un groupe de cyclistes de TDA Cycling qui organise une expédition d’Athènes vers Amsterdam! C’est peut-être pas tout à fait un hasard car je me suis inspiré d’eux pour faire mon expédition… On ne suit pas le même trajet car ils ont passé par le nord est de la Grèce. Par contre, ils ont également passé par Bérat et ils s’arrêtent aussi à Podgorica mais seulement pour le lunch. Ils font 120 km aujourd’hui alors que moi je m’arrête à 58, trempé comme un canard. Ils continuent en direction de Sarajevo pendant que moi je vais probablement aller en direction de la côte adriatique.

La route vers Podgorica a été assez désagréable, pas seulement à cause de la pluie mais également à cause de l’étroitesse de la chaussée, sans accotement, et le gros volume de voitures pas toujours courtoises… Note sur la culture cycliste, il ne semble pas y en avoir au Monténégro. Dans la capitale, ils ont un réseau de pistes cyclables sur lequel j’ai vue un vélo dans l’espace de 5 ou 6 km! Au nord de l’Albanie, il y avait de plus en plus de vélo et aucune pistes cyclables… Et maintenant, la carte de mon trajet suivi de mes photos de parcours en ordre chronologique inverse.

Pour finir, quelques photos de Podgorica et mon repas de ce soir.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

four × one =